Accueil du site > fr > Bandes Annonces > Découvrez la bande-annonce de "L’Accident" : cette fiction TV, tournée en (...)

Découvrez la bande-annonce de "L’Accident" : cette fiction TV, tournée en Bretagne, sera diffusée les jeudis 31 mai et 7 juin 2018 sur France 3

L’Accident, fiction télévisée (6 x 52 minutes) écrite par Olivier Prieur (d’après le roman de Linwood Barclay) avec la participation de Bruno Solo pour les dialogues, réalisée par Edwin Baily et coproduite avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO’N CO Production, en association avec Square Productions, sera diffusée les jeudis 31 mai et 7 juin 2018 sur France 3 à raison de 3 épisodes par soir.
 

Synopsis : Dans la paisible station balnéaire bretonne de Sainte-Lune, le corps de Rebecca Cauvy est retrouvé sur la nationale. Ivre, garée à contresens, elle a été percutée par un véhicule qui n’a pu l’éviter. Suicide ou accident ? Gabriel, son mari, est certain qu’il faut chercher plus loin. Sa femme ne buvait pas et elle était très prudente au volant… Aucun élément ne venant accréditer les doutes de son mari, l’affaire est pourtant classée. Mais Gabriel ne lâche pas : persuadé de l’innocence de Rebecca, soucieux de rétablir son honneur et de protéger sa fille, il mène l’enquête, dévoilant peu à peu les nombreuses zones d’ombre d’une petite communauté frappée par la crise. "L’accident de la nationale" ne serait-il que la partie émergée d’un terrifiant iceberg ?
Avec Bruno Solo, Charlotte Talpaert, Rose Montron, Charlotte des Georges, Frédéric Andrau, Marc Citti, Gabrielle Atger, Erick Deshors, Romane Portail, Emma Colberti, Vincent Furic …
 

Edwin Baily est réalisateur de fiction TV et cinéma et de documentaires. Dernières réalisations pour la télévision, les séries et mini-séries : 2 Flics sur les Docks (collection policière pour France 2), Le Repaire de la Vouivre, 4 Garçons dans la Nuit, Nicolas Le Floch, Petits Meurtres en Famille… et les films unitaires : Les Blessures de l’île, Le Silence des Églises, La Vie sera Belle, La Classe du Brevet
 

Le tournage a eu lieu du 5 janvier au 1er avril 2016 dans les Côtes d’Armor (Pléneuf Val-André et ses environs, Saint-Brieuc, Guingamp, …). Des techniciens (pour les postes de régisseur général, chef maquilleuse, scripte et chef déco notamment), comédiens et figurants bretons y ont participé. Vous pouvez retrouver quelques photos du tournage via www.tournagesbretagne.com/fr/utiles/actualites/ca-tourne-en-bretagne-1092 et le making-off via www.youtube.com/watch?v=3oZeXo3HZyE

La série a bénéficié du soutien de la Région Bretagne (aide financière et aide logistique d’Accueil des Tournages en Bretagne) et sera diffusée sur France 3 les 31 mai et 7 juin 2018 à partir de 20h55 puis via le service de replay de France Télévisions : http://pluzz.francetv.fr/

 

---

Épisode 1 

La famille Cauvy mène une vie paisible à Sainte- Lune, tranquille station balnéaire de la côte ouest. Gabriel, le père, dirige une petite entreprise de travaux à l’équilibre financier instable, et Rebecca, sa femme, sans emploi, cherche des solutions pour améliorer le confort matériel de la famille. Malgré les soucis du quotidien, le couple reste soudé. Quand Rebecca se tue dans un accident de voiture, entraînant la mort de deux autres personnes, tout s’écroule autour de Gabriel, qui reste seul avec leur fille, Luna. Solène, adjudant de gendarmerie en charge du dossier, lui apprend que Rebecca, totalement ivre au moment des faits, conduisait en sens inverse de la circulation. Suicide ou accident ? Gabriel ne peut croire à aucune des deux hypothèses. Pas plus que ses amies, Anne et Iris, depuis qu’elles ont vu un mystérieux et menaçant personnage rôder à l’enterrement de Rebecca… Sainte-Lune n’est peut-être pas aussi paisible que ses habitants, apparemment sans histoires, pourraient laisser croire…
 

Épisode 2 

Solène, qui a obtenu l’accord de Lalande pour enquêter à condition de rester discrète, surprend un intrus dans la gendarmerie en train de voler le dossier de Rebecca. Elle a le temps d’apercevoir les bagues très particulières que porte l’inconnu avant d’être enfermée de force dans un bureau. Lorsque Denis arrive, Solène reconnaît immédiatement les bagues, mais ne dit rien. De son côté, menacée par le mystérieux inconnu à la Mercedes, Iris n’a que trois jours pour retrouver l’enveloppe contenant les 60 000 euros que Rebecca devait lui remettre. Quant à Gabriel, il se bat sur tous les fronts : au bureau, il constate que de plus en plus de chantiers ont été annulés et, chez lui, il doit faire face au chagrin de sa fille. Pour Luna, le retour au collège est si difficile qu’elle demande à dormir chez son amie Émilie. Durant cette soirée, Luna surprend Anne tenant des propos bien étranges et la filme avec son téléphone. L’adolescente n’aurait jamais dû se trouver là…

Épisode 3 

Le corps d’Anne est repêché dans le port. La thèse de l’accident est privilégiée, mais Solène reste perplexe, et Denis est dans sa ligne de mire. Entre son effraction à la gendarmerie, ses nombreux arrangements avec le règlement, sans parler de sa voiture de sport flambant neuve ou de l’assurance-vie tout juste contractée par Anne en sa faveur, l’adjudant a de quoi nourrir quelques soupçons. De son côté, Gabriel poursuit son enquête sur les circonstances de la mort de sa femme. Le comportement d’Iris et de Denis lui semble de plus de plus étrange, et Destouches lui fournit des explications confuses au sujet des vêtements de haute couture qu’il a vendus à Rebecca. Et puis, il y a cet Alain, surgi de la liste d’appels du portable de sa femme et dont il ignore tout. Enfin, le mystérieux inconnu à la Mercedes rôde toujours, de plus en plus menaçant…


Épisode 4 

En mettant la main sur les 60 000 euros dissimulés dans les affaires de Rebecca, Gabriel a maintenant la preuve qu’elle se livrait à des activités douteuses. D’ailleurs, le coup de feu tiré sur sa fille a forcément quelque chose à voir avec tout ça. Gabriel est perdu, mais il ne se confie pas pour autant à Solène. Il ne veut pas salir la mémoire de sa femme. Et c’est seul qu’il va obtenir les aveux d’Iris au sujet du réseau de contrefaçons dont elle faisait partie avec Anne, Denis, Destouches et Rebecca. Il comprend aussi que le trafic ne s’arrête pas là, et que sa propre entreprise a peut-être été utilisée, par Théo en l’occurrence, pour écouler du matériel électrique contrefait. C’est le moment que choisit le mystérieux rôdeur en Mercedes pour contacter Gabriel et menacer de s’en prendre à sa fille si l’argent ne lui est pas rapidement remis…


Épisode 5 

Pascal sauve son ami des flammes in extremis, mais il n’échappe pas à sa colère : Gabriel a trouvé le matériel contrefait dans ses affaires, et pense qu’il cherche à faire porter le chapeau à Théo. Pascal a beau tout nier en bloc, Gabriel le somme de quitter la société. Destouches a eu tort de menacer l’homme à la Mercedes : il est retrouvé mort dans sa boutique. Cette fois, difficile de croire à un accident. Solène décide de passer à la vitesse supérieure et convoque Gabriel sur la scène de crime. Elle est certaine que, en voulant préserver la mémoire de Rebecca, il lui cache des informations capitales pour l’enquête.


Épisode 6 

Le meurtre de Théo relance l’affaire : le calibre employé pour le descendre n’a rien à voir avec celui qui a tué Destouches… De plus, l’homme de main du réseau ayant été éliminé, qui peut bien continuer à faire le ménage chez les revendeurs ? À la gendarmerie, les premières observations sur le portable de Théo orientent rapidement les enquêteurs sur Pascal. Ce dernier a pu vouloir faire taire le jeune homme qui, pris de peur, s’apprêtait à dire la vérité sur leur implication dans le trafic de faux. Par ailleurs, un brouillon de texto étrange adressé à Gabriel, où Théo s’excuse pour les contrefaçons, l’incendie et surtout pour sa femme, est retrouvé… Gabriel, abasourdi, espère que ce nouvel élément, même ténu, peut encourager Solène à reprendre ses investigations sur la mort de Rebecca. Mais l’hypothèse de l’accident semble désormais admise par la jeune femme, et Gabriel continue seul sa quête éperdue pour comprendre…

 


© Gilles Scarella / FTV / GTV

Sur le tournage de "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV"L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Gilles scarella / FTV / GTV Sur le tournage de "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © DR Sur le tournage de "L'Accident", fiction télévisée réalisée par Edwin Baily (coproduit avec le soutien de la Région Bretagne par GTV Productions – groupe Zodiak Media - et SOLO'N CO Production, en association avec Square Productions) © Clothilde Ruel