Accueil du site > Accueillir un tournage > Vous représentez une collectivité

Vous représentez une collectivité

Accueillir un tournage dans un lieu public ou dans une commune
 

Accueil des tournages en Bretagne est une mission d’aménagement culturel et de développement économique initiée et financée par la Région Bretagne, partie prenante de la politique cinéma et audiovisuelle de la Région.

Accueil des tournages en Bretagne intervient en tant qu’interface entre les porteurs de projets d’ici et d’ailleurs, les Collectivités et populations locales et les professionnels locaux (techniciens, comédiens, producteurs, diffuseurs…).

Notre service dispose d’une base de données de décors, lieux privés, lieux appartenant à des collectivités, villages (...) hébergée sur le site de Film France, la fédération des Commissions du Film et des Bureaux d’Accueil des tournages français et accessible sur leur site. Cette base s’enrichit en permanence grâce à des actions ciblées, des partenariats…

Il s’agit d’une base de données nationale, destinée aux professionnels du cinéma, accessible du monde entier via filmfrance.net qui recense des lieux de tournages potentiels dans toute la France dont plus de 500 en Bretagne début 2016.

 

Si votre collectivité est propriétaire ou responsable d’un lieu ou d’un site et que vous souhaitez proposer ce lieu pour des tournages, vous pourrez l’inscrire vous-même sur le site de Film France. Vous retrouverez en bas de cette page des informations précises sur la marche à suivre.

 

Nous avons eu l’occasion d’échanger avec des élus et des agents des collectivités, nous souhaitons donc vous proposer ci-dessous quelques éléments d’information concernant les tournages et leurs incidences sur les communes d’accueil, en particulier dans le cas de tournage en extérieur.

 

 

Comment se choisit un lieu et s’organise un tournage ?

 

La première visite peut être faite par un repéreur, un assistant réalisateur ou un régisseur, qui prend des photos et éventuellement quelques contacts.
Les photos sont transmises au réalisateur et à la production.

 

La décision de venir faire un repérage plus poussé se fera sur des critères artistiques (en fonction du scénario, de la réaction du réalisateur, …) et/ou des critères économiques, en fonction du budget dont dispose la production : frais liés à l’éloignement (par rapport à Paris, aux autres décors), estimation globale des coûts…

Le réalisateur vient ensuite généralement sur place accompagné du directeur de production (responsable administratif et financier) ou du régisseur général (son bras droit, responsable logistique), du premier assistant (qui va rédiger le plan de travail, planning du tournage) et éventuellement du chef décorateur et d’autres collaborateurs.

Le choix de tourner à un endroit donné se fera à la fois sur les critères artistiques et économiques, en fonction des priorités de la production : coûts de location des lieux, frais d’hébergement, de déplacement …

Selon le projet (court métrage, fiction pour la télévision, long métrage, clip, publicité…) 

• les équipes peuvent varier de 20 à 200 personnes,

• 5 à plus de 20 camions peuvent être nécessaires, dont un groupe électrogène ainsi que

• des loges mobiles, une cantine mobile, des chapiteaux…

Et pour les films d’époque ne pas oublier les vans pour les chevaux, les porte chars pour les véhicules…

 

 

Les avantages et les inconvénients d’un tournage pour la commune et sa population

 

Avantages

· Faire parler de la commune à l’occasion des prises de vues et de la diffusion,

· Montrer sa commune sur les écrans,

· Retombées économiques (dépenses de la production et dépenses individuelles),

· Participer à une œuvre audiovisuelle,

· Potentielles retombées touristiques.

Inconvénients

· La vie quotidienne peut être bouleversée (circulation, stationnement…),

· Surcroit de travail pour les services municipaux (arrêtés, éventuelles prestations techniques…),

· Perturbations possibles pour certains commerces.

 

Les bonnes pratiques – Relations avec la MAIRIE

Dès le premier contact, le représentant de la société de production doit communiquer ses coordonnées professionnelles (portable et adresse mail) et celles de la production, et faire parvenir une présentation (plus ou moins détaillée) du projet avec les dates envisagées, la durée imaginée de la présence sur place, les lieux concernés, la taille de l’équipe et la nature du projet (film d’époque, contemporain…).

Attention : les dates peuvent ensuite changer, pour de multiples raisons…

Ensuite il faudra définir ensemble ce que la commune peut / veut faire : arrêtés municipaux et autorisation de tournage, mise à disposition de locaux, de personnel technique, et prévoir une convention qui reprend les demandes et les contreparties (redevance éventuelle, mention au générique, possibilité de prendre des photos, organisation d’une avant-première…).

 

Pour faciliter le suivi, il est souhaitable de désigner parmi les élus ou les agents, un interlocuteur vers qui seront dirigés les professionnels et qui sera joignable à tout moment pendant le tournage.

 

Les bonnes pratiques – Relations avec les COMMERÇANTS

Si le tournage ne permet pas que s’exerce l’activité habituelle (quand le commerce devient un décor par exemple ), il va falloir évaluer le manque à gagner et éventuellement les surcoûts causés par la présence de l’équipe.
Là aussi, une convention chiffrée et co-signée devra être établie.
Si le commerce peut continuer à fonctionner mais que les clients ont plus de mal à venir à cause du tournage, il faudra évaluer avec le régisseur ou le directeur de production l’importance des nuisances, en comparant le chiffre d’affaires de ces journées avec une activité normale par exemple.

Les deux parties – professionnels du cinéma et commerçants – rechercheront des accords à leurs avantages, mais aussi à celui de la communauté locale dans son ensemble, tant à court qu’à moyen terme et ce dans le dialogue et la transparence.

 

Les bonnes pratiques – Relations avec les HABITANTS

Il est souhaitable que la production informe les riverains sur le déroulement du tournage et la gêne éventuelle (lieux, horaires, stationnement, circulation, bruit…).

Si des scènes se déroulent à l’intérieur d’un lieu privé, la production devra proposer au propriétaire une convention de tournage (assortie généralement d’un dédommagement financier) et donner une attestation d’assurance.

 

Les bonnes pratiques – Relations avec la PRESSE

Le directeur de production peut accepter ou refuser la présence de la presse sur le tournage.
Comme la presse locale est souvent mise à contribution pour trouver les figurants et valoriser les œuvres, il serait dommage que les journalistes ne puissent pas venir sur le plateau…

Là encore, tout est affaire de dialogue.

 

Quels échanges peuvent s’instaurer entre les communes et Accueil des tournages en Bretagne  :

Si vous avez des questions sur les propositions qui vous sont faites et désirez des conseils, vous pouvez nous solliciter.

Si vous êtes sollicité pour un tournage, vous pouvez nous tenir au courant. Accueil des Tournages en Bretagne pourra alors proposer son aide gratuite à la production et ainsi peut-être permettre un séjour plus long dans la région, une embauche de professionnels locaux…

Vous pouvez bien entendu aussi prendre contact avec nous pour discuter par téléphone du référencement de la commune ou d’un ou plusieurs de ses bâtiments.

 

 

Pour inscrire un lieu dans la base de données de décors

 

1 - Préparer vos éléments de texte et vos photos

Il faut un descriptif d’une quinzaine de lignes, en deux parties : intérieur et extérieur
Pour un bâtiment par exemple, indiquer :

· Surface au sol, nombre d’étages, de pièces principales, tailles et hauteur sous plafond des pièces principales,
· Description sommaire du bâtiment (période de construction, usage actuel et/ou passé…)
· Terrain : superficie et caractéristiques (arboré, parking…)

Ainsi que 6 photos maximum, présentant le bâtiment dans son environnement, façades avant et arrière, une ou deux vues générales des pièces principales, une ou deux vues du terrain.
Bien choisir les photos afin qu’elles donnent une idée GENERALE du lieu. Pas de photos avec des personnes, pas de photos de détails.
 

Afin d’éviter des problèmes de téléchargement des images sur le site, merci de suivre les consignes suivantes :

* Noms de photos : Les noms des répertoires et des fichiers photos doivent être COURTS, sans AUCUNE accentuation, ni ponctuation – évitez aussi les espaces, slashs etc. Ils doivent toujours faire apparaître le nom de l’extension ’.jpg’

* Chemins des photos : Evitez au maximum des chemins trop longs pour accéder à vos fichiers photos. L’idéal serait de mettre les photos sur votre bureau le temps de faire la manipulation et de les ranger où vous voulez ensuite (stockage sur CDROM par exemple).

* Poids des photos : Idéalement, les photos devraient peser environ 500 Ko chacune, pour être d’assez bonne qualité sans pénaliser leur téléchargement vers le serveur.

2 - Aller sur le site de Film France

3 - Remplir la fiche de renseignements

4 - Télécharger jusqu’à 6 photos (intérieur, extérieur)

La mise au point de la fiche et le choix des photos définitives se feront dans un second temps en concertation avec vous)

5 - Valider


Attention : Soyez bien attentif lors de l’inscription, car il ne vous sera pas possible de modifier la fiche vous-même. Nous reprendrons contact avec vous pour voir ensemble les modifications éventuelles à y apporter.

 

Rappel

Nous ne visons pas à l’exhaustivité et nous ne mettons pas en ligne toutes les propositions qui nous sont faites, car nous essayons de répondre au mieux aux besoins des productions.

Quelle que soit la suite donnée à cette inscription, nous vous contacterons pour vous en informer.